•  

     

     

     

    Une décision de « bon sens » du Conseil constitutionnel

     

    La CFTC se réjouit de la décision de « bon sens » du Conseil Constitutionnel réaffirmant le caractère exceptionnel du travail de nuit et la nécessité de l'encadrer.
    L'interdiction de l'ouverture des commerces la nuit, sans nécessité particulière et exceptionnelle, permet de réaffirmer que les rythmes économiques doivent être aux services des femmes et des hommes et non le principe qui dicte sa loi à toute la société.
    Ce respect des temps de vie naturelle est le garant d'un juste équilibre entre la vie professionnelle, la vie familiale, personnelle et associative sans laquelle il n'y a pas de société à visage humain.
    Le travail de nuit doit répondre à un besoin vital de la société et non à l'envie de quelques-uns de réaliser toujours plus de profits, au détriment de l'intérêt général et du bien commun. 

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires